The Paris Gatsby Night : le bon dress-code

THE-PARIS-GATSBY-NIGHT_3165977886110519185

copyright : Eric Esquivel

 

Si les fêtes esprit années folles ont depuis quelques temps tant de succès, c’est pour l’énergie débordante que communiquent les danseuses et danseurs de charleston, de Lindy Hop et autres electro-swingers, on est bien d’accord.
Cependant le soin que met la foule qui s’y presse à s’habiller comme dans les plus belles scènes de The Great Gatsby y est aussi pour beaucoup.
Mais c’est quoi, finalement, une tenue de teufeuse/swingueuse 2.0 ?

 

 

 

 

LA petite robe noire

Je vous parle de la robe d’origine, droite, simplissime, crée par Coco Chanel. A l’époque ce fourreau de crêpe de chine s’arrêtait aux genoux mais aujourd’hui personne ne vous en voudra de dévoiler un peu plus vos gambettes. Frangée, perlée, dorée, argentée, toutes les déclinaisons sont possibles à partir de la coupe de base. Vous pouvez même faire l’impasse sur… le noir !

 Les accessoires

Ce qui est chouette avec les vêtements simples c’est qu’ils autorisent une débauche presque indécente d’accessoires : rangs de perles en veux-tu en voilà, chapeaux-cloches enfoncés jusqu’aux yeux, headbands, bijoux… On peut y aller sans crainte d’en faire trop. Pour ce qui est des motifs, on choisira les formes géométriques, crénelées, ou en rayons inspirées de l’art africain, des gravures sur bois japonaises et des objets sortis du tombeau de Toutankhamon qui avaient tant inspiré la mode des années folles. Ca tombe bien, depuis la sortie en 2013 du film The Great Gatsby de Baz Luhrmann, les bijoux style Art Deco squattent toutes les vitrines de boutiques tendance. Pour ce qui est des chaussures, eh bien on fait un peu comme on veut. On sait danser en stilettos ? Tant mieux ! On préfère le plat ? Aucun problème ! A l’époque en tout cas les filles portaient des escarpins à petits talons Louis XV pour virevolter en toute sécurité, micro sac à l’épaule. Enfin j’dis ça, j’dis rien hein…

tenue rétro années folles

copyright : janifest

 

La coiffure

Joséphine Baker, Louise Brooks, Coco Chanel… Ce qu’on en commun ces femmes, au-delà de leur forte personnalité, c’est un cheveu court, à la garçonne, qui après avoir fait scandale fut adopté par toutes les élégantes des années 20 et 30. Bon, se mettre en condition pour une soirée c’est bien, mais ne pas avoir à verser de chaudes larmes en regrettant ses longues boucles c’est mieux. Le compromis ? Accroches cœurs, ondulations, crans, bref, du mouvement, un peu de gel, un headband pour maintenir le tout et le tour est joué !

Le maquillage

Vous avez vu ? Le Marsala est LA couleur de l’automne hiver 2014-2015. Ca tombe bien, c’est la couleur cousine de celle du rouge à lèvres des années Gatsby, à savoir le porto. On souligne bien son regard (pour une fois le mascara qui coule sera du meilleur effet), on ajoute quelques paillettes et hop, on part faire la fête !

 

Quand et où? Le 10 octobre à la Paris Gatsby Night pardi !

 

Par Asha Meralli

 

Sources : Tout sur la mode. Panorama des mouvements et des chefs-d’œuvre, Flammarion, Paris, 2013

 

 

 

 

 

 

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *