Visite guidée Art-Déco, à la découverte de Mallet-Stevens

Parce que le blog Brotherswing s’intéresse à la danse, mais aussi à toutes les formes d’art des années 20 aux années 40. Je vous propose aujourd’hui d’élargir vos horizons vers l’architecture. Eh oui, l’architecture ! Celle des années 30, de l’Art-déco et de Mallet-Stevens en particulier. Cet architecte prolifique (connu pour sa villa Cavrois à Croix dans le Nord) a érigé un immeuble majestueux dans le 15ème arrondissement de Paris, l’atelier du maître-verrier Louis Barillet. Cet atelier abrite le musée Mendjinsky qui fermera définitivement ses portes le 31 décembre. L’occasion d’aller découvrir cette merveille architecturale moderniste.

 

Pour le découvrir il faut sortir du tumulte de la rue de Vaugirard et emprunter une petite impasse. Les talons claquent sur les pavés de cette agréable voie, curieux de ce qu’ils pourraient découvrir au bout du chemin. Le dépaysement est total. Au fond, il se dévoile derrière la végétation des murs avoisinants. Dissimulé mais imposant, voilà donc un immeuble qui a du caractère.

 

Courbes élancées mais allure imposante. Habillé d’une grande façade vitrée, l’atelier du maître-verrier Louis Barillet (actuel musée Mendjinsky) est une oeuvre dessinée par l’architecte Mallet-Stevens.

Vue de l'intérieur de l'atelier Louis Barillet

Vue de l’intérieur de l’atelier Louis Barillet

Robert Mallet-Stevens (1886-1945) est un architecte et designer important du mouvement moderne (Le Corbusier en fait également partie). Ses maître-mots sont béton, verre et fer forgé. En 1932, il construit cet atelier pour son ami et partenaire de travail Louis Barillet.

 

Il faut dire que Robert Mallet-Stevens a dessiné la presque totalité de ses plans entre les années 1910 et les années 30, ce qui le place directement dans la période Art-Déco. Pour tous, l’Art-Déco est synonyme de motifs floraux à profusion et de flamboyantes dorures. En somme, une esthétique à la Gatsby le Magnifique. Mais ce mouvement a aussi un visage plus austère. C’est dans celui-ci que Mallet-Stevens s’inscrit.

La Villa Cavrois à Croix dans le Nord (1929-1932) dessinée par Mallet-Stevens.

La Villa Cavrois à Croix dans le Nord (1929-1932) dessinée par Mallet-Stevens.

Ses bâtiments aux lignes droites, épurées et géométriques se situent dans le mouvement « Moderne classique ». Où l’art se veut simple et fonctionnel. Comme ici, au 15 square de Vergennes.

 

Dans la cour, avant d’entrer, admirez le vitrail sur la façade. Chaque activité de l’atelier y est décrite (le vitrail, la mosaïque et l’art occidental). A l’intérieur, les sols recouverts de mosaïques sont également admirables. Surprenez-vous à rêver de magnifiques swing out dans ces spacieuses pièces et ressentez l’ambiance enivrante qui a fait vibrer les murs de cet atelier où de nombreux artistes ont défilé.

Vitrail de la façade de l'atelier Louis Barillet, square de Vergennes

Vitrail de la façade de l’atelier, square de Vergennes

Avant de partir n’hésitez pas à aller jeter un oeil à l’exposition du moment « Les insoumis de l’art moderne. Paris les années 50 ». En résumé, un endroit original et culturel loin des grands musées traditionnels, un endroit qu’il faut se presser d’aller visiter avant sa fermeture définitive le 31 décembre.

 

Musée Mendjinsky, atelier Louis Barillet
15 square de Vergennes, entrée sous le porche à hauteur du 279 rue de Vaugirard
75015 PARIS 
Plein tarif 9€
2 Comments
  • zgd
    janvier 12, 2017

    Bonjour,
    Comment avez vous pris contact pour avoir cette visite guidée ? Je ne trouve aucune d’informations sur internet.. Merci d’avance

    • Sara Bench
      février 7, 2017

      Bonjour, la visite guidée n’est pas organisée par le musée. C’est une visite à titre personnel et c’est moi qui, au travers de l’article fais la visite « guidée » aux lecteurs

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *